Le blog

Formation crêpier : une journée en crêperie

Formation crêpier : une journée en crêperie

Dans le cadre de ma formation de crêpier, j’ai effectué la partie pratique de mon stage au sein d’une crêperie pour non seulement mieux appréhender le métier, mais également pour acquérir le savoir-faire de ce métier. Ma journée type de stagiaire était toujours bien remplie et se passait généralement en cuisine.

7 h : la journée commence

Bien que l’établissement n’ouvre qu’à 11 h, je dois être sur place dès 7 h 30 pour aider à la préparation des pâtes. Aucune crêpe ou galette destinée à être servie chaude n’est cuite avant qu’elle ne soit servie. Il n’est de ce fait pas nécessaire de les réchauffer puisqu’il se peut que cette opération en altère le goût. Avant de commencer, il faut bien entendu que nous vérifions un par un si aucun ingrédient ne manque, aussi bien ceux pour les galettes que ceux qui vont servir à composer leur garniture.

Les deux premiers jours, j’avais des courbatures dans les bras étant donné qu’il ne s’agissait pas de préparer un seul type de pâte à crêpe, mais plusieurs, notamment des pâtes sans sucre et sucrées, ainsi que des pâtes salées. D’autre part, nous servions également toutes sortes de galettes à savoir des pancakes, des tapas, des galettes de maïs et des galettes de riz, dont il faut également apprêter les pâtes dès le matin.

11 h : ouverture de l’établissement, le véritable travail commence

La crêperie ouvre à 11 heures et c’est plutôt calme jusqu’aux environs de 11h30; heure à laquelle les gens commencent à affluer. En effet, jusque vers 14h30, on peut parler d’heure de pointe. Les commandes se succèdent et en cuisine, c’est la course entre le comptoir de réception des commandes et les fourneaux, entre les commandes qui arrivent et celles qui sont prêtes à être servies.

Il faut en un minimum de temps : recevoir la commande, cuire la crêpe ou la galette et ne surtout pas se tromper de pâte, réaliser la garniture et sonner les serveurs. Nous n’avons pas droit à l’erreur. Pour moi, cela n’a pas vraiment été facile au début, je me suis même brûlé légèrement une ou deux fois sur les plaques, mais j’ai fini par prendre le rythme au bout de deux ou trois jours. Entre 14h30 et 17h, le calme est relatif et j’en profite pour prendre ma pause. C’est à partir de l’heure de sortie des classes et de fermeture des bureaux que le rush reprend, surtout les vendredis et samedis soirs.

18 h : c’est partie pour une nouvelle tournée

Vers 18h, le service reprend. En cuisine on prépare la quantité de pâte nécessaire pour préparer les crêpes et les galettes. Bien sûr, depuis 15 ans que la crêperie est ouverte, le personnel connaît sa clientèle, ses habitudes et les besoins concernant la quantité à utiliser pour chaque service.
Mon travail de crêpier commence dès la première commande. Et c’est un réel plaisir de composer des galettes et des crêpes quand on sait que le client se régale avec !

Nous fermons vers 23h30 en semaine et vers 1h du matin environ le week-end. Mais la journée n’est pas encore finie. Il faut tout nettoyer avant de partir. Nous procédons ensuite à un nettoyage systématique de toute la cuisine, des éléments de cuisson et de tout le matériel qui a servi durant la journée. La salle est également rangée et les sols lavés. Le propriétaire préfère effectuer les opérations de nettoyage le soir pour que le lendemain, tout soit prêt, ce qui est en effet plus pratique. Pour ma part, je finis ma journée avec l’inventaire des ingrédients et je rentre chez moi, souvent épuisé, mais généralement content de ce que j’ai pu apprendre au cours de ce stage de formation en crêperie.

Mon objectif est d’ouvrir et gérer ma propre crêperie avant la fin de cette année.
La formation de crêpier de J’ouvre Ma Crêperie m’a vraiment « boosté » pour mon projet et je l’a recommande vivement à toute personne souhaitant ouvrir sa crêperie afin d’avoir un aperçu général des différentes « casquettes » d’un gérant crêpier.

Merci à Julien.F d’avoir partagé une de ses journées de stage en crêperie.

Written by : Claire Mercier